10 ans de prison

Article le Parisien - POLICE DRANCY

10 ans de prison après le viol d’une octogénaire


La cour d’assises des mineurs de Seine-Saint-Denis vient de condamné un homme de 19 ans à dix ans de prison pour une agression des plus sordides, commise en avril 2013, à Drancy. Le garçon qui avait alors 17 ans avait violé une retraitée qu’il avait au préalable forcée, sous la menace d’un couteau, à lui remettre ses biens de valeur, sous peine de la tuer.

L’avocat général avait requis quinze ans de prison.

Une fois son agresseur enfui, la victime — une octogénaire — avait trouvé refuge dans un café voisin.

Les policiers de la sûreté territoriale n’avaient pas mis longtemps à identifier le violeur, grâce aux indices matériels trouvés sur place. Dans le mois qui a suivi, un suspect a été identifié. L’ADN correspondait à celui d’un homme, condamné peu de temps auparavant pour des vols à de la prison avec sursis. Il avait été jugé, sous deux identités différentes, à Paris et à Bobigny.

Sa ligne téléphonique a permis de le confondre. L’adolescent avait trouvé un point de chute dans un immeuble squatté de Drancy, dans le secteur de l’agression. Des objets volés chez la retraitée ont été trouvés en sa possession. Le jeune homme était sans repères, avec un parcours familial chaotique avait noté un expert. Il avait quitté l’Algérie quelques mois avant les faits et était livré à lui-même.

Pour des raisons de santé, la victime n’a pas assisté au procès. Profondément choquée, elle avait déménagé après son agression.